KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Paris men Fashion Week SS15 : NOIRE



La couleur jouait à cache cache à Paris lors de la dernière fashion week masculine. Les défilés portaient la couleur du deuil, et les efforts de Rynshu, rose et fushia, et Issey Miyake, n'y changeront rien. L'été 2015 sera noir tout au plus bleu, kaki, mais définitivement pâle et terne.

Des coupes classiques, ponctuées ça et là d'exubérance digne plus d'un cirque que du prêt à porter chez Comme des Garçons Plus ou Walter Von Beirendonck. Saluons l'audace mais pas la mesure.
Thom Browne dans un registre presque similaire reste égal à lui même, use des paddings et du rembourrages comme jamais, avec une qualité de matières et d'imprimés remarquables.


Quittes à porter du head-to-toe noir, j'adopterais sans hésiter la silhouette Songzio, tissu diaphane, coupe ample, ample, AMPLE. 
AMI ou feu le look hipster, sauf dans la démarche. Du noir, des pulls noués à la taille, des casquettes, des chemises longues.




Côté grandes maisons, Hermès se sera fait remarquer par une ligne résolument jeune à la lisière du streetwear, moins intemporelle dans l'ensemble, loin de ce à quoi on a été habitué. Si la surprise n'a pas nécessairement l'effet attendue, on ne pourra que remarqué la qualité des couleurs, des gris tourdille, perle, fer, du beige.




Lanvin, redonne ses lettres de noblesse au casual et mise autant sur la coupe que sur les matières. 
Le défilé Givenchy est étrangement romantique, post apolyptique. L'imprimé fleuri se dessine, et s'y oppose, sur du noir, des coupes strictes inspirées la fois du vestiaire militaires et de la culture urbaine.







La palme de la master-pièce revient sans hésitations à Hedi Slimane chez Saint Laurent, et ses ponchos inspiration 70's-hippies-folk. Peau de vache,  laine, franges, éléments rock, cuir à tout va, de quoi asseoir son rang de créateur rebel, usant et abusant de modèles filliformes. A chacun ses idéaux.





Valentino propose une fois de plus un défilé que l'on aimerait porter en journée, veste en cuir, motifs camo particulièrement colorés avec tee shirt blanc, comme le soir, long trench beige. Cuir, broderies, imprimés, couleurs chaudes, un ensemble maitrisé.



Kriss Van Assche se plonge dans les archives de Christian Dior et en sort un bel hommage, sinon le plus abouti. Une collection autour du thème marin, des bleus outremer, Klein, barbeau, chahutés d'une écriture fine ou de traits brouillons jaunes, rouges, oranges, blancs ou noirs. Le ciré jaune se transforme en trench élégant, le jean en veste gribouillée à porter, sans complexes, sur un costume trois pièces gris ou bleu. Pas de gilets ici, mais des pulls aux allures de crop tops, aux cols échancrés, en marinière jaune et bleu ou gribouillé; preuve que même les enfants peuvent créer des chef-d'oeuvres.







 
blogger