KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

For the love or hate

Nous nous sommes finalement détestés par amour. 
J'y repense, la jalousie a fait taire nos sentiments et a eu raison de nos promesses. 
Je n'en suis pas à la colère, et ne feinte plus l'indifférence. Je n'en suis plus au mea culpa, mais au bilan de mes vingt années et quelques. 
Je pense à l'envers, je suis perplexe. 
Perplexe que les mots et l'honnêteté n'aient pas été assez forts pour exprimer nos fureurs et nos envies. Je suis partagé par le remord d'en avoir trop dit, et pourtant pas assez. 

Je pense à cette vie, aussi superficielle fut-elle, à ces moments qui nous ont procurés tant de plaisirs, tant de souvenirs, et nous ont détruit.
Et le pourquoi reste sans réponse. 
Pourquoi n'avoir pas bâtit une base plus saine, ou simplement renforcé celle qui existait, pourquoi n'avoir pas réfléchis plutôt qu'agit, avoir oublié nos karmas aux apparences.
Nous nous sommes détestés par amour, par amour des autres, de ceux qui nous sont chers, par fierté aussi et par amour réciproque, mais tût. 
Nous étions muets, peut-être sourds, jamais aveugles devant les signes, avares d'interprétations, bavards silencieux et finalement orgueilleux. 
Par amour, ou manque d'amour qui sait, affamés d'affection, d'attention, nous n'avons pas su nous aimer simplement.

 
blogger