KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Men Paris Fashion Week second round

Anne Demeulemeester
Pour voir le reste des defiles qui m'ont plut lors de la fashion week c'est ICI.
Berluti, manque d'une précision italienne, mais offre des ensembles décontractés et habillés à la fois. Les couleurs sont relativement sobres et de saison pour une allure de dandy, un style entre deux ages. Ici et là, quelques manteaux et vestes courtes retiennent l'attention,
comme chez Anne Demeuleumeester, Kenzo ou Raf Simons qui les habillent d'imprimés abstraits, graphiques mais discrets. Pas plus de deux couleurs sur chaque pièce, ce qui permet de les associer à tous les looks. 

Anne Demeulemeester


Dries Van Notem, pape incontesté de la texture et de l'imprimé, travaille le motif cashemere sans faire dans le too-much ou le too old, une inspiration qui ferait presque penser aux pièces plus que magnifiques présentées discrètement par Olivier Rousting chez Balmain depuis plusieurs saison. On ne se lasse d'ailleurs pas des reprises du vestiaire militaire proposées par le bordelais.


Dries Van Noten

Dries Van Noten

Dries Van Noten

Dries Van Noten




John Galliano offre l'une des collections les plus abouties et des plus cohérentes, le bleu et le jaune se déclinent sur des coupes amples et des superpositions de textures et de vêtement totalement interchangeables. La silhouette est jeune, un peu inspirée du streetwear.






Chez Vuitton, rien de sensationnel, de l'ennui tout au plus si ce n'est un sac ou deux que l'on voudrait bien pour la saison prochaine.

crédits photos: Madame Figaro

 
blogger