KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

YOOM-ii (6,5/10)




Je laisse le Japon et je me rend dans la région de Canton en Chine pour essayer les dim sum. Rendez-vous chez YOOM.
A l'heure du déjeuner la place est aussi bondée qu'une cantine hongkongaise,
hommes d'affaire, gens pressés ou un peu moins, c'est finalement au bout d'un long banc en bois que je m'installe. Dans la promiscuité des grandes tables on déguste des dim sum, du riz poêlé aux champignons noirs et aux légumes, de la soupe ou encore une salade vinaigrette au curry et graine de sésame.



Pour le décor, les propriétaires ont joué des influences occidentales et chinoises. Occidentale avec des moulures au plafond, la vaisselle mêle chinoiseries et pop art.
Plus que la décoration c'est dans les paniers en bambou que l'intrigue se déroule et que l'on retrouve cette soif de cosmopolitisme, les bouchées de riz cuites à la vapeur ont de quoi surprendre et même plaire les plus sceptiques. Loin des classique de Hong Kong, on ose ici un savant mélange entre cuisine Thai, vietnamienne et cantonnaise, et ce n'est pas pour déplaire. Puristes s'abstenir. 




Vapeur ne rime pas avec fadeur, har gau aux crevettes, dim sum de boeuf au gingembre, dim sum de légumes sautés, bouché au curry et au lait de coco. Festival d'épices justement dosées, cuisson parfaite, moelleux à souhait, et copieux. On accompagne le tout d'une salade avec une vinaigrette au curry et aux graines de sésame, d'un riz poêlé, un peu trop cuit mais correct. Trois paniers c'est le minimum, quatre c'est la quantité parfaite, moins ce serait faire l'impasse sur des subtils mélanges à se damner, plus ce serait de la gourmandise, mais dans ce cas vous pouvez être certains que je ne vous jugerai pas...



Service: 7 
Cadre: 6
Cuisine: 6,5
Note globale:


Restaurant YOOM
20, rue des Martyrs, 75 009 Paris,
Ouvert du mardi au samedi
Tél : 01 56 92 19 10

 
blogger