KEEP IN TOUCH

SEARCH

Mary Céleste victime de son succès! (5,6/10)


Aller chez Mary Céleste le week end relève du parcours du combattant, à peine sortie du boulot, l'endroit ferait un excellent after work avec ses cocktails pointus et son choix d'huitre plus qu'intéressant si ce n'est la foule qui s'y attroupe.
Il faut dire que le nouveau ne de la bande de la Candaleria, a de quoi faire fantasmer. Un nouveau point mixologie dans la capitale, merci Carlos, et une carte de grignotage aux inspiration asiatique et marines. Bref du nouveau et de la fraicheur sur tous les plans. Mais la place est petite, on s'y sent vite à l'étroit et le service est lent, trop long. S'il faut une heure trente pour 6 huîtres, je demande à voir pour une douzaine.

Victime de son succès, c'est indéniable, ce n'est pas pour autant que je reste sur ma déception du vendredi soir. J'y suis retourné lundi dernier avec le secret espoir de profiter de l'happy hour huitres (1 euro la pièce), et cette fois-ci était la bonne. Trente minutes au lieu d'une heure mais le bon vin et la musique d'ambiance ont rendu l'attente acceptable. Une douzaine d'huitres françaises, des knækbrød sorte de crackers aux graines un peu trop cuits voire brulés, mais ils sont idéals avec le fruits de mers.
Et puis on fait un véritable tour du monde de l'huitre, des goûts et des textures différentes, des charnues, juteuses ou des plus petites, des asiatiques comme des européennes, on les déguste sans modération. Pour une fois que bon rime avec sain et pas cher (10 euros en moyenne pour une assiette) on ne va pas s'en priver.


Service: 4,5 
Cadre: 6
Cuisine: 6,5
Note globale: 5,6



 
blogger