KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Nostalgie: Les Trois Petits Bouchons (6,6/10)


Et voilà que dans un élan de nostalgie, je me rend compte que je ne vous ai pas tout livrer de mon passage éclair à Montreal.Un petit retour gastronomique s'impose.


Les Trois Petits Bouchons, un jeu de mot qui fait sourire et une comfort food aux accents de France.
Une "bouffe" inspirée d'ici et là et qui donne la part mise à la simplicité sans lésiner sur la qualité des produits, et le goût. Du bistrot parisien, à la cuisine savoyarde et montréalaise, c'est tout un programme pour les papilles.
On peut facilement être surpris par le fossé entre des intitulés relativement simplistes et des prix de semi-gastronomique, mais, vos inquiétudes ne feront pas fait long feu.
Les plats sont servis en cocotte, les portions sont généreuses et bien présentées, et le service est attentionné, bref le lieu devient vite attachant.

Les premiers plats arrivent, une tartiflette dans sa marmite, riche en lardons et en reblochon, servis avec une salade de roquette, un plat de coquilles Saint-Jacques avec une purée de pomme de terre, des pièces de viandes à pâlir, un festin qui a ravit nos papilles et nos estomacs. Petit bémol, les noix de Saint-Jacques et la purée un peu trop simples et fades, mais rien qui ne nous déstabilise :p

Nostalagy, when you hold me. It seems late to talk about one of my expérience in Montreal, but I must tell u some words about this restaurant.
Les trois petits bouchons is the temple of refined confort food. Food inspired by many places in the world, such as Parisian bistrot or Montrealer and Savoyard food. It's a great farandole of savors and inspiration. I was surprised at the beggining by the simplicity of the menu titles, the design and the "high" prices, but my worries were not that long.
Food is served in little cocotte, helpings are generous but well design and the service is really attentive. You understand you don't take too long to be conquired.
The tartelette, in its casserole, lardons and Reblochon well garnished, with a roquette salad, the Saint-Jacques with potatoes mash, the amazing pieces of meat make you go pale of amazement. A moment of pleasur for our stomachs and papillas. 
Just a bémol for the Saint-Jacques which are too simple and bland, but not enough to destabilize us.





On sort légèrement des sentiers battus en explorant la carte des desserts:  tarte tatin à l'ananas avec une glace rhum raisins , une glace flambée, spécialité de la maison, qui allie originalité et goût, bien plus que la coupe glacée glace/brownie/banane qui est décevante.

We reach originality exploring the desserts menu: pinapple tarte tatin with rhum-raisins ice cream, ice cream flambé, the meeting of taste, more than the brownie-bananna-ice cream cup which is disappointing.



La tarte tatin à l'ananas et son caramel, on n'en laisse pas une miette au risque de le regretter, et la glace frite flambée qui me rendait sceptique, je le suis toujours autant, n'a de glace que le nom. A peine cassée, la coquille révèle une soupe à peine glacée.

The tarte tatin and the fudge is gorgeous, don't let a piece of it in the plate if you don't want to have regrets. I was sceptic about the ice cream flambé, and I am yet, when you break the coating, there is no more ice-cream but a soup.





Contact:


4669 Rue Saint-Denis  Montréal, QC H2J 2L5, Canada
(514) 285-4444


Service: 7
Cadre: 6
Cuisine: 6,8
Note globale: 6,6 

 
blogger