KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Benvenuto a Il Pagliaccio! (8,6/10)


Je viens de trouver une nouvelle raison de partir en Italie et il faut que je la partage. Certes il y a la mode de Milan, les trésors de la renaissance de Florence et le romantisme de Venise, mais c'est le cuisine du Il Pagliaccio qui a rompu mes dernières barrières!

Je vous vois déjà venir, "qu'y a-t-il de compliqué à préparer des pâtes ou une pizza il s'extasie pour un rien", mais nooooon voyons donc, oubliez vos idées prêtes à consommer et laissez mijoter votre jugement.




Benvennuto a Italia , je vais vous guider durant cette excursion:

Il est ici question de se concentrer sur l'essentiel: la cuisine, les ingrédients, leur fraicheur. Donc un décor minimaliste, une vaisselle simple, une table soigneusement mise sans babioles inutiles, du bois sombre au sol et aux murs, des chaises rouge et  vous avez une idée de l'endroit. Un restaurant qui se veut discret, et raffiné, loin des tendances.

Une fois que vous avez fait table rase de vos attentes en matière de décoration, découvrez la carte.
Le menu tout aussi affranchit de reliures encombrantes, est écrit en italien, mais pas de panique tout le plaisir est dans les explications données par le serveur et son superbe accent = Dépaysement total.
Appréciez des plats faits de produits de saison, un choix est juste ce qu'il faut pour ne pas se perdre, mais suffisamment vaste pour hésiter entre une bonne chose et une autre.

Que peut-on bien manger d'autres que de la pizza chez un italien? On y vient, c'est assez simple: shitake con polenta, mozzarella di bufala, moules marinara, quelques plats de pâtes à la viande ou aux fruits de mer, des plats con carne, et le poisson du jour...
Deux mots d'ordre simplicité et fraicheur. Vous avez donc le plaisir de découvrir une nouvelle carte au gré des saisons et même des jours!








Commandez un verre de ce délicieux Cabernet Sauvignon et mettez vous en appétit avec des mises en bouche d'endives-betteraves et noix de Grenoble. Le La est donné.
La première bouchée est décisive. En entrée, on se laisse tenter par une polenta, ce qu'il y a de plus onctueux, rehaussée de parmesan et d'une poêlée de champignons qui rajoute de la texture et un petit goût de grillé/fumé. La mozzarella est un tout aussi bon choix, un peu plus simple mais, moelleuse ET gouteuse, avec tomates et basilic servis légèrement chaud. Ici, nul question de masquer les saveurs.




Vous vous en doutez les pastas ne sont pas les mêmes qu'à la maison, donc cuisson al dente, mais plus encore, cette impression qu'elles ont été trempées une par une dans la sauce, chacune enrobée, ensaucée a fortiori savoureuse. Les Pennette con Gorgonzola i Proscuitto: une merveille pour les papilles, le piquant du fromage, le fumé de la viande, on en mangerait à plus faim. C'est certainement ce que l'on appelle la générosité. Tout comme les paccheri amatriciana commandées par Tristan, mon second acolyte epicurien, le superbe mélange des oignons et de la tomate. Amateurs de gnocchis, pas de soucis vous ne mangerez plus ceux de l'épicier du coin après avoir goûter les gnocchi Macchiati. Mais je ne vous en dit pas plus, car le tout avec la simplicité de ces plats, c'est la surprise.



Pas le temps pour un dessert, malheureusement ou certainement une bonne excuse pour revenir et re-découvrir la carte, des saveurs, des ingrédients de la saison. Un second rendez-vous en Italie.



Service: 9
Cadre: 8
Cuisine: 9
Note globale:8,6 



Enjoy

 
blogger