KEEP IN TOUCH

SEARCH

Aix, cuisine du terroir.

Ma semaine déception continue avec le restaurant AIX. Quasi numéro 1 sur ma liste des tables montréalaises à essayer, je me suis laissé tenter par la semaine gourmande et son menu à 27$.
Des intitulés plus alléchants les uns que les autres, et une réputation (encore cette f****** réputation) entendue.
Bref, j'y suis allé et je vais vous raconter mon aventure gastronomique

Une réservation pour 22h15, et nous voilà parti. A l'heure, nous sommes installé 10 minutes plus tard, sans excuses et encore, il a fallu demander la table pour attirer l'attention sur notre venue, FAIL. 
Que nenni, nous pensions en finir avec les lacunes du service. Et bien non, bras dans le visage, adieu service à droite. Ou serait-ce une caractéristique bien française? j'en doute. On se trompe de table, on vous retire vos assiettes à peine ont elles été posé. Et par poser j'entend envoyer, glisser, enfin vous voyez le genre, un serveur un peu trop speed à mon goût. Sur la fin, le service est légèrement rattrapé mais ne mérite même pas 10% de la facture. Je demande à voir les CV tant il manquait de professionnalisme.




Parlons cuisine, grands plats, saveurs et mélanges. 
En entrée, seul le tartare de truite, présentait un equilibre des saveurs satisfaisant. La finesse du poisson s'ajustait à merveille avec la douceur des canneberges et surtout les feuilles de mizuna légèrement poivrées. Bref une escalade de goût à chaque bouchée; on parvient à distinguer tous les ingrédients et on conserve la texture du poisson ( qualite d'un bon tartare). 






Le velouté de courge musquée, sucré, accompagné de poire caramélisé ET de cipollinis frits était un peu trop doux justement. Un enchevêtrement d'ingrédients, qui en fin de compte ne se dissocient pas correctement, bon mais sans plus. 
Enfin le vol au vent de boudin noir, oui mais non. Un peu banal, pas recherché, il ne represente aucun intérêt gastronomique selon moi. 






Je ne vais pas m'attarder non plus au niveau des plats qui n'avaient rien d'enthousiasmant. Simplistes, une toile de Soulages met plus de couleurs dans les yeux que ces plats en mettent dans les papilles. Des gnocchis aux épinards, aux lentilles Beluga, il n'y a rien qui ne me transporte ou qui sent la créativité. 




Fade, encore et toujours ce défaut, la simplicité d'un plat et de ses ingrédients ne sous-entend pas de ne pas doser davantage les exhausteurs ou, tel ou tel autre élément. La cuisson parfaite de l'agneau doit être reconnue contrairement à celle du poulet, mais où se trouve l'anis, le gremolata, le chorizo, certainement restés sur la carte, car dans l'assiette et a fortiori dans la bouche, il n'en est point question. Même pas de salière sur la table pour ajuster. 







Au dessert, une crème brulée au thym, qui n'a pas prise suffisamment, dont la texture s'apparente à de l'eau par endroit. La mousse au chocolat blanc, manquait de légèreté, m'enfin.






Le décor, totalement à revoir, la disposition des tables ne permet pas un service correct, comprenez A DROITE. Les fauteuils s'enfoncent et sont inconfortables. C'est un peu chaotique, et la musique qui se veut "branchée" n'arrange en rien les choses, elle est même nuisible.
Mais je ne serais pas totalement négatif, même si le pain était caoutchouteux, je reconnais comme un effort dans l'orchestration de cette machine. La cuisine se veut simple mais raffinée, il ne manque plus qu'à trouver le bon créneau, le bon équilibre des saveurs. L'ambiance se veut à la fois boudoir et branchée, mais on ne sait pas apprivoiser l'espace. 
La réalisation d'un menu spécial (Happening Gourmand) peut aussi expliquer les lacunes en cuisine, je reviendrais peut-être pour goûter le menu ordinaire, qui sait, la première impression n'est peut-être pas la bonne.





Service:4
Cadre:3
Cuisine:5
note globale:4


Enjoy.

3 Responses to Aix, cuisine du terroir.

  1. Beautiful plating!
    I love the verrine in the jar especially.
    Such inventive presentation

  2. Anonyme says:

    Couldn't disagree more! I thoroughly enjoyed my evening at Restaurant AIX - as I always do! Impeccable service, outstanding dinner! Thank you!

  3. Vaillant Mathieu says:

    Complet d'accord avec cet article! De nombreux progrès a faire au niveau du service qui est a la limite du désagréable: on m'a limite jeté mon assiette.
    Parlons de la cuisine: Le poulet est plan digne d'un étudiant, pas plus. Alors pourquoi mettre 50$ pour un plat estudiantin ?
    La crème brulée elle aussi est a la limite du bon gout culinaire...
    Enfin bref encore un lieu bobo où le prix n'est lié qu'a la pseudo réputation...

    Cela parait même inquiétant de faire croire aux gens que ce restaurant propose de la bonne cuisine, la destruction des saveurs des gens est en marche !

 
blogger