KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Tribulations de l'amour (nocturne) III.

La persistance de la mémoire, S. Dalí.
Et voila qu'il est fait. 
Comme un rat en cage, il est au prise de son désir impénitent de connaitre l'amour. Il tente de se convaincre qu'il aime untel ou untel. Mais est-ce bien vrai? N'est-ce pas simplement cette voix maline qui essaie de le persuader qu'il est "amoureux". A quoi bon tomber amoureux, on ne fait étalage que du papillonnage, de l'adultère ou des "amitiés" éphémères. 

La dépeinte d'une triste réalité à laquelle il ne veut s'identifier. Il veut connaître l'amour ou simplement connaitre ce sentiment qui fait que l'on se contente d'une personne pour une durée indéterminée, qui permet, à ce qu'il parait, de surmonter tous les obstacles. Certes, mais n'est-ce pas l'amour qui nous rend vulnérable et nous attendrit? 
Peut être un peu trop.


Il pense toute fois que c'est dans la vie d'un homme, une étape importante et même un but vital que de trouver, connaître, essayer du moins ...découvrir ce sentiment qui malgré toutes les qualités ou les défauts qu'on lui donne est individuel. Aussi chacun définit l'amour à sa manière, chose compliquée c'est certain, mais surtout chacun vit son expérience de l'amour et en tire les leçons qu'il souhaite et qu'il peut.


Il a cependant ce problème qu'est la soif de connaissance, à trop vouloir tomber amoureux ou à chercher la bonne personne à aimer, il s'entiche aux moindres signes, à la moindre gentillesse, à la moindre marque d'attention. Or il le sait, l'amour est patience et humilité; cela est universel.



 
blogger