KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chargement...

Koko Bar/Restaurant

Bien que semaine de relâche n'est pas vraiment le sens que j'aimerais lui donner, en gros une semaine de travail plus qu'une semaine de détente. Il n'empêche qu'en fin gourm(and)et que je suis, une semaine sans restaurant, ce n'est pas une bonne semaine.
Réservation sur OpenTable (what's an amazing invention) pour 3 à 21h au Koko, restaurant de l'hôtel Opus sur Sherbrooke. Léger problème de logistique, mais nous sommes installés à une bonne table.
Autant la musique est à peine audible au 6 Resto Lounge, elle nous éclate les tympans au Koko, impossible de faire une conversation sans hurler ou d'entendre la serveuse, dommage. La lumière est inversement faible, ambiance Halloween certainement. En effet, hormis les crânes et les filets accrochés aux lustres, le décor habituel est aussi bien réussi, sièges Louis Gohst de Philippe Starck, moquette sombre, fauteuils argentés, Horse Lamp de Moooi, une profusion d'objets contemporains et tendance (peut être trop classique).
J'avais lu que le service était exécrable, les serveurs peut attentionnés et bien d'autres critiques pas très glorieuses, et je n'ai rien vu de cela. Un service impeccable, voire trop (trois à quatre serveurs par table, certains ne faisant qu'assister), souriant et poli ( rien à voir avec le 6 Resto vous l'aurez compris). Seul bémol, la tentative infructueuse de nous facturer des bouteilles d'eau supplémentaire. Après avoir rempli nos verre, le serveur repart avec la bouteille et vous en propose une autre quelques minutes après. M'enfin, on ne me la fait pas. ;)
Il n'y a pas que la décoration qui célèbre Halloween mais le menu aussi.Bien que l'on puisse s'attarder sur les meubles et le cadre, il n'en est pas de même pour les assiettes. Des plats simples, sans aucune originalité, sans saveurs nouvelles ou ingrédients hors du commun. Les intitulés sont certainement la chose la plus originale qu'on nous ait proposée. 









Bonbon au foie gras et légumes marinées, ou pour faire simple deux tranches de foie gras et des toasts, Filet de boeuf, purée de pommes de terre, échalotes braisées, sauce au vin rouge, potage de poireau et de pomme de terre et saumon fumée, salade de betteraves et fromage de chèvre. Nul besoin de vous décrire un plat de purée et un morceau de boeuf. Exit créativité, originalité, orgasme des papilles, place à une bouffe ordinaire. En dessert, une tarte au citrouille parfumée à la cannelle...mouais.
Rapport qualité-prix assez faible: 13$ l'Apple Martini, 9$ l'eau minérale, la note est assez élevée pour une prestation assez banale.
A revoir.



Service:8,5
Cadre:7
Cuisine:6
note globale:7,1




Enjoy.

 
blogger