KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chronique d'un préparationnaire #6: "Christmas American Psycho?"

 Déjà trois jours au compteur de l'Avent, et période de fêtes oblige, je me laisse aller au phénomène de la blogoshère, la "wishlist". Mais anticonformiste acharné et revendiqué, je dirai plutôt Liste de Noël; bah pourquoi pas? Nous sommes tous de grands enfants. Et pour combler cette envie de "je ne fais rien comme tout le monde", la Liste de Noël Woods'n Lily ce sont des cadeaux pour ceux que l'on aime, et après pour soi; non mais, Noël c'est le partage :-).
J'ose une plongée dans cette atmosphère de consommation exacerbée (véritable pléonasme :-p) qui pousse aux achats compulsifs, suscités par des offres promotionnelles pléthoriques et des produits plus beaux les uns que les autres (on les trouve toujours plus beaux à ce moment), on a les yeux qui brillent, le coeur qui bat: le shopping prend ici tout son sens. 
Adieu épargne et plafond, bonjour dépenses et dettes (frustrations en perspective). Mais avant toutes folies une séance de repérage s'impose. 
En flânant dans les allées de la Galleria je suis tombé sur quelques trésors.
Voilà le topo, des coups de foudre, des idées, des envies; du gros, du lourd, du plus modeste mais toujours du fin et du bon. 
De quoi puis-je bien parler? 

Commençons par cette magnifique parure de chez Césarée, oversize, en bois et pierres naturelles ou ce sac Paul Ka noir aux détails dorés, ultra simple et original sur lesquels je suis tombé; dommage que la fermeture éclaire semblait fatigué. Qu'importe, le sac crème Gérard Darel, idéal pour la journée avec un look décontracté,et le porte feuille/pochette feront aussi bien l'affaire. Il y a toujours plus de choix pour les mères, les tantes et les grand-mères, quelle injustice. Et comme disait Ludo je ne suis pas à un coup de coeur près, c'est donc le sac type bourse en cuir Lancel , à utiliser comme pochette de soirée,et le Longchamp type Kelly avec sa coupe droite, en cuir noir sans aucune fioritures mais qui en jette tant il donne une allure distinguée et fatale, qui ont eu raison de moi. Je vous l'avait bien dit, les sacs c'est vitales.



 
blogger