KEEP IN TOUCH

SEARCH

Un post rapide pour dire à quel point la critique peut aider à construire et s'améliorer en permanence
Je consacre je le sais beaucoup d'articles à la restauration ou à l'hôtellerie. Mais le fait est que je crois en l'avenir de ce secteur  aux Antilles. Le voyage, le goût, quoi de mieux?! 

L'autre sujets récurrents de notre rubrique le Petit Hédoniste et sans doutes le plus passionnant (ne me dites pas le contraire): La Suite Villa, mon réel et indiscutable coup de coeur hôtellerie en Martinique et de manière général depuis fort longtemps. 
Tout ce laïus pour vous dire que j'y suis finalement retourné (et oui!) et que j'ai apprécié (chose rare je sais :p ). 
En effet il a fallu une semaine et quelques jours après note dernière visite pour qu'il y ait du changement et pas n'importe lequel: de l'amélioration. Entre le service quasi-impeccable, le temps d'attente entre les plats réduits à son strict minimum, une décoration de table à l'image du lieu (un peu plus travaillée)- poisson en papier, bougie et chemin de table, "serviettes"- s'appréciant avec une vue de F-d-F by Night je ne peux que saluer la volonté sin-cere des propriétaires d'offrir du Beau
Je ne suis pas dans la flatterie ou dans la rédemption (lire "End of a Saga"),loin de là, mais dans le vrai
Il faut surtout dire que les meilleurs éléments restent les mêmes, petit clin d'oeil pour les suggestions parfaitement annoncées, et que la présence exceptionnelle de Jean-Claude Rigollet (Maitre cuisinier de France et étoilé au Guide Michelin) ont contribué à ce moment unique.Pendant dix jours nous avons pu nous régaler de filets de canette avec foie gras en gelée de vin blanc, ses ouassous sautés au Champagne ou sa pintade moelleuse. On aime. Et les truffes chocolatés au coeur de vanille accompagnées d'un suprême d'agrumes et de fraises sont à la fois simples, originales et délicieuses.
Je reste en dépit de tout convaincu que cet hôtel est un futur fleuron du tourisme Martiniquais
Je ne reviens pas sur mon précédent propos qui était tout aussi vrai, le client est roi, mais je ferais ici l'éloge de la volonté d'Anna, Gilles, et Pierre, sans compter l'aide précieuse de Julien, de conduire leur  "bébé" vers une perfection rare.

Enjoy Happy Few.

 
blogger