KEEP IN TOUCH

SEARCH

Chronique d'un préparationnaire #1


Ha çà faisait bien longtemps que Woods'n Lily ne s'était pas accorder une petite escapade hédoniste. Et comme je ne fais jamais les choses à moitié c'est à La Suite Villa que j'ai déposé sac et carnet le temps d"une soirée. Un verre au bar de cet hôtel 4 étoiles du Trois-Ilet fera bien l'affaire pour commencer!
Comment décrire ma première impression? Je pense qu'un WOAW ferait parfaitement l'affaire! Un décor raffiné, travaillé dans le détail tout ceci dans une bâtisse dessinée par l'architecte Mike Parker. Pas un peu dithyrambique me direz-vous, hé bien non. Rares sont les lieux en Martinique comme en Guadeloupe où se conjuguent autant de choses appréciables. 
De l'éclairage étudié, en effet à l'entrée on a une luminosité assez forte tandis qu'en terrasse on plonge dans une atmosphère intimiste, lumière tamisée, au mobilier choisi avec soin -tant en couleur qu'en matières-. On a du mal a remettre en cause le bon-goût d'Anna notre hôtesse.


La Suite Villa is "the place to be" pour les amateurs d'art et de design contemporain. Ici et là des toiles de Ricardo Ponte, artiste cubain ami des propriétaires, et une sculpture de Beatrix René-Corail
L'hôtel est à la fois une galerie d'art, un précurseur, un repère pour épicurien. 


Gris, corail, rose, rouge voici en clair les tons qui se déclinent sur la terrasse de l'hôtel avec quelques touches. Carrelage sombre, coussins argentés moelleux, tabourets "hauts en couleur" on est sans nul doute à l'aise et apaisé afin de profiter d'une vue imprenable sur la baie de Fort-de-France . 
Une carte de cocktails simple pour ne pas dire trop simple, mais au final un Mojito royal qui se laisse boire et pour Michèle un jus de Goyave rafraîchissant. 
Je ferais fi des petits oublis en matière de service mais enfin après 9 mois d'ouverture , ils ont du mérite!  Mais la bonne humeur et le sens de la réception de Gilles Duplan, propriétaire, font oublier très vite pencher la balance .
Il ne reste plus qu'à attendre la semaine prochaine pour juger du confort des chambres et de la qualité de la cuisine, qui au vue de la carte semble être une exaltation de la créativité dans le but ultime d'exalter (la répétition est de mise) notre libido. Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué! 


Je vous réserve un article sensationnel avec une toute nouvelle notation Le Petit Hédoniste by Woods'n Lily basée sur 5 critères (cuisine, décor, service, cadre et rapport qualité-prix) et 18 sous-critères.


See ya soon.

 
blogger